Avant de nous présenter un véhicule bien à lui, Abarth continue de se pencher sur le cas des Fiat 500 et Punto Evo. Pour le Mondial de Paris 2010, le préparateur et constructeur se présentera accompagné de deux petits modèles qui risquent bien de piquer plus vigoureusement l’attention des plus sportifs ; les 500C Essesse et Punto Evo du même nom.
Arrivée il y a peu sur le marché, l’Abarth Punto Evo s’avère très efficace au quotidien comme en conduite soutenue, notamment sur terrain chaotique, sec ou humide. Une belle polyvalence et un réel agrément pour un prix certes en hausse, mais relativement raisonnable face à la concurrence. Une concurrence qui demeure cependant plus puissamment dotée dans la plupart des cas. Les Polo GTI ou Ibiza Cupra en sont à 180 ch, quant à notre reine de la catégorie, la Clio RS, elle a maintenant droit à 203 ch. Et avant que ne débarque l’autre française, DS3 R, annoncée à 207 ch (et 29 900 €).
La Punto Evo pourra espérer réduire cet écart grâce à la livraison de son coffret Assetto Corse. Un kit permettant au 1.4 turbo Multiair de passer de 165 ch et 250 Nm à 180 ch et 270 Nm. Le 0 à 100 km/h est annoncé en 7,5 sec (- 4 dixièmes) et la vitesse de pointe devrait maintenant atteindre 216 km/h (+ 3 km/h). Mais c’est aussi au niveau de son comportement ainsi que de son caractère que l’on attend quelques mouvements.
Parmi les particularités de cette version Essesse : des jantes de 18’’ couleur titane au design spécifique, des sièges Abarth by Sabelt recouverts de cuir noir, ou un système de navigation avec télémétrie développée par Magneti Marelli.
Dans le cas de cette Punto Evo comme de la 500C, le tarif des kits Essesse n’a pas encore été communiqué. C’est l’autre effet piquant de la cargaison. On en saura plus après le Mondial.

Laisser un commentaire