Gemballa était depuis peu laissé pour mort, un peu comme son créateur. Mais un Gemballa peut en cacher un autre. Le voilà finalement de retour.
Le préparateur réapparait sous les traits d’une nouvelle entité administrative avec à sa tête, deux nouveaux visages. Pour ceux qui auraient manqué un épisode, Gemballa avait fermé ses portes il y a quelques mois après des difficultés financières et surtout la disparition de son patron et fondateur Uwe Gemballa (petit résumé en un clic). Aujourd’hui, Uwe est toujours introuvable mais la marque Gemballa reprend du service.
Andreas Schwarz, désormais le nouveau patron du fameux préparateur, a fondé son affaire sur les bases de l’ancienne. À 40 ans, il vient ainsi de créer Gemballa GmbH qui continuera de préparer mécaniques et carrosseries de modèles de prestige, en particulier ceux badgés Porsche.
Il sera épaulé par Steffen Korbach, investisseur de cette résurrection. Pour débuter son activité, Gemballa GmbH regroupe pour le moment 22 employés, l’entreprise basée en Allemagne assurant vouloir poursuivre le travail réalisé précédemment. Les anciens modèles Gemballa pourront être repris, tandis que plusieurs concepts seraient déjà en route. Dont un couple de préparations sur base de Cayenne et de Panamera… Chouette.
Espérons que le nouveau né conservera du défunt la qualité de ses productions, plutôt que les quelques kits carrosseries hideux qu’il pouvait parfois oser.

La Mirage GT, l’une des productions les plus célèbres et audacieuses du préparateur.

Laisser un commentaire