Une berline Maserati viendra bientôt chahuter la concurrence allemande sur le terrain des grandes routières. C’est ce qu’a précisé la firme au trident tout récemment, durant l’annonce de son plan produits s’étendant jusqu’en 2014. En termes de standing, une auto bien moins haut perchée que la grande Quattroporte. Avec un prix d’attaque annoncé aux environs de 55 000 €, elle devrait être une concurrente directe de la Série 5 de BMW. Luxueuse, dynamique et performante. Enfin, on l’espère.
Une Maserati abordable, si l’on peut dire, qui pourrait piocher ses dessous au coeur du catalogue Chrysler. Avec l’alliance entre les groupes Fiat et Chrysler, cette nouvelle berline aurait le choix d’emprunter la plateforme propulsion de la prochaine génération de 300C. (Une plateforme dont certains parlent d’ailleurs aussi pour de futurs produits Alfa.) Les ingénieurs italiens seraient alors à même d’y ajouter leur grain de sel afin d’ajuster les compromis comme il leur convient, et en faire une digne Maserati.
Sous le capot, grande question. Étant donné qu’il s’agira d’une berline plus modeste que la Quattroporte (équipée d’un mélodieux V8), et que l’heure est aux économies de carburant, la rumeur d’un V6 semble légitime. Et là aussi, la piste d’une mécanique moderne signée Chrysler n’est pas à exclure (dans ce cas, il pourrait être question du tout nouveau V6 3.6 Pentastar tout alu). Tout comme l’adoption du système MultiAir.
Esthétiquement, certains indiscrets italiens disent avoir de bonnes sources. Celles-ci prédisent un design agressif. Un arrière en rondeur, se différenciant nettement de celui d’une Quattroporte. Et un nez long et plongeant rappelant celui des GranTurismo et GranCabrio. Une alternative séduisante aux sages berlines allemandes. Ci-dessous, en voici une première interprétation.
Ce tout nouveau modèle Maserati a été la grande nouvelle du plan produits de la marque. Ces premières informations officieuses à son propos sont bien sûr à lire au conditionnel, mais semblent envisageables dans le cas d’une Maserati plus accessible. Ce modèle investirait le marché des grandes routières dans sa tranche haute, de 55 000 à 70 000 € environ. Son arrivée est attendue pour 2012, au plus tôt.

Laisser un commentaire