Que nous préparent Ferrari ou Maserati pour les quatre années à venir ? Qui sait, peut-être en 2014 aurez vous les moyens de passer commande…
Fiat annonce en ce moment sa stratégie pour la période 2010-2014. Mais passons les statistiques commerciales et indutrielles. Arrêtons nous plutôt sur les plans du versant prestigieux que possède le grand groupe italien. Ferrari, bien sûr, sans oublier Maserati.
Pour la firme au trident tout d’abord, on peut annoncer sur cette période l’arrivée d’un nouveau modèle, plus accessible. Une berline qui pourrait en effet s’afficher entre 55 000 et 70 000 €, sans que l’on connaisse encore ses caractéristiques (plateforme, moteur, etc). Ainsi, on accueillera une nouvelle venue dans la famille qui s’est récemment élargie avec la magnifique GranCabrio. Il est également confirmé le renouvellement de la berline Quattroporte, sans précision cependant sur sa date de sortie. Elle devrait en tout cas arborer un tout nouveau design. En termes de vie à bord, Maserati déclare enfin vouloir renforcer encore ses prestations ; plaisir de conduire et niveau de qualité. Un niveau de qualité qui avait tout de même bien progressé ces derniers temps, notamment avec le passage du Coupé GT à la GranTurismo.
Pour le cheval cabré ensuite, il est prévu au moins un nouveau modèle chaque année. Il faut bien maintenir éveillé l’intérêt de la clientèle. Des séries spéciales comme la 599 GTO ne sont d’ailleurs pas à exclure. Dans l’ordre, il est pour le moment prévu officiellement : En 2011, le remplacement de la 612 Scaglietti, grand tourisme Ferrari par excellence, qui gardera un V12. Puis le Spider 458 Italia fera son entrée. En 2012 ensuite, viendront la descendance de la 599 GTB, puis celle très attendue de la supercar Enzo. Alors qu’en 2013, on verra apparaître le restylage de la California. Et plus intéressant cette même année, une version extrême de la 458 Italia, la Scuderia… Tout cela sous l’oeil de Luca di Montezemolo qui, s’il quitte la présidence du groupe Fiat, reste le grand chef de Ferrari, emblématique.

Laisser un commentaire